Comment savoir si un mal de dos est grave ?

Écrit par Bloon Paris

05/06/2024

Comment savoir si un mal de dos est grave ?

Avec 60 à 80% des adultes susceptibles de souffrir d'une lombalgie, le mal de dos est une douleur commune pour beaucoup d’entre nous, néanmoins vos douleurs dorsales doivent attirer toute votre attention car elles peuvent parfois être le signe de problèmes de santé très sérieux. Dans ce cas précis, il est naturel de se demander comment savoir si un mal de dos est grave ? Dans cet article nous répondons à votre question en vous informant sur les symptômes et causes d’un mal de dos grave, mais aussi sur les précautions à prendre.

 

I - Les symptômes du mal de dos à ne pas ignorer

 

Lorsque vous avez mal au dos, il est important de ne pas sous-estimer vos symptômes et savoir lesquels peuvent cacher une maladie grave. 

 

Douleur sous la nuque

 

Une douleur sous la nuque, dans le haut du dos peut être due à des tensions musculaires, des problèmes articulaires, et peut indiquer un mal de dos grave tel qu’une hernie discale, une irritation des nerfs cervicaux ou une sténose spinale. 

 

Si vous souffrez d’une douleur dans le haut du dos, des difficultés à tourner la tête associés à une faiblesse et des douleurs dans les bras ou les épaules vous devez consulter un spécialiste. 

 

Selon une étude de l'Institut de Chirurgie du Dos Paris, les patients souffrant d’une douleur cervicale accompagnés de symptômes neurologiques, comme des picotements ou une faiblesse dans les bras, ont une probabilité plus élevée de présenter une pathologie spinale sévère. Cette étude souligne l'importance de consulter un spécialiste rapidement pour traiter les symptômes. (https://www.institut-parisien-du-dos.fr/fr/les-pathologies/la-pathologie-cervicale/canal-cervical-etroit-myelopathie-cervicale.html)

 

Douleur accompagnée de picotements ou engourdissements dans les membres

 

Un mal de dos avec des picotements ou un engourdissement dans les membres tel que les bras ou jambes indiquent une compression d’un nerf ou d’un groupe de nerfs. 

 

Si vous avez du mal à vous lever ou traînez les pieds lorsque vous marchez, et avez une sensation de lourdeur et de perte de control de vos jambes en plus de votre mal de dos, il se peut que vous ayez une un éperon osseux (excroissance osseuse autour d’une articulation) ou une sténose (lent rétrécissement du canal rachidien). 

 

Douleur avec trouble de la vessie

 

Selon une etude publiée par Wellspect, (https://www.wellspect.fr/) une compression nerveuse arrive quand un nerf est pressé ou coincé à cause de la pression exercée par les os, tissus environnants ou disques intervertébraux. Cela peut entraîner une faiblesse musculaire, des douleurs et picotements dans la zone concernée. Une compression nerveuse peut signaler une hernie discale, une fracture vertébrale, des tumeurs, des infections ou une sténose spinale.

 

Si votre mal de dos s’accompagne d’une incapacité à contrôler votre vessie tel que une perte de contrôle urinaire, des difficultés à uriner et une sensation que votre vessie n’est pas complètement vidée, cela correspond à un dérèglement du canal rachidien. Cela signifie que la compression de vos nerfs impact la transmission des informations entre votre cerveau et vos organes contrôlés par vos nerfs. Ce qui entraîne une perte temporaire du contrôle de la vessie. 

 

Une compression nerveuse arrive quand un nerf est pressé ou coincé à cause de la pression exercée par les os, tissus environnants ou disques intervertébraux. Cela peut entraîner une faiblesse musculaire, des douleurs et picotements dans la zone concernée. Une compression nerveuse peut signaler une hernie discale, une fracture vertébrale, des tumeurs, des infections ou une sténose spinale.

 

Cela nécessite une intervention immédiate afin d’éviter des complications graves telles que la paralysie ou un dommage des nerfs permanent. 

 

Douleur dorsale et fièvre

 

En général, une fièvre peut avoir de multiples causes. Cependant, une fièvre liée à un mal de dos peut cacher quelque chose de plus grave tel qu’une infection de la colonne vertébrale, des reins ou un abcès épidural. 

 

Un abcès épidural correspond à la présence de pu dans la zone qui entoure la moelle épinière et les racines nerveuses. Les symptômes typiques de cette condition sont un mal de dos persistant, de la fièvre, des raideurs de la nuque ainsi que des frisons.

 

 

II - Les causes graves possibles des symptômes du mal de dos

 

Hernie discale

 

Une hernie discale apparaît lorsque le disque situé entre vos vertèbres se déplace de sa position normale. Cela entraîne une pression sur les nerfs localisés tout autour. En fonction de l’endroit où est située l’hernie discale, la pression provoque des engourdissements, des douleurs ou des picotements dans vos membres. L’hernie discale peut être due à des traumatismes, ou bien à des mouvements brusques ou répétitifs. 

 

Fracture vertébrale

 

Une fracture vertébrale correspond a un os de la colonne vertébrale brisé ou fissuré. Une fracture vertébrale peut être causée par une chute, un accident ou un sport de contact. Les symptômes sont une perte de sensation dans les membres, un mal de dos persistant, ou même dans certains cas une déformation de la colonne vertébrale visible à l'œil nu. 

 

Infection de la colonne vertébrale

 

Une infection de la colonne vertébrale ou ‘’spondylodiscite’’ est une infection des disques, os ou tissus de votre colonne vertébrale. L’infection est généralement causée par des bactéries, des virus, ou même des champignons. Les symptômes d’une infection de la colonne vertébrale sont de la fièvre, des frissons ainsi qu’une douleur de la nuque. Une telle infection nécessite un traitement approprié afin d’éviter de graves complications comme des dommages permanents au système nerveux et à la colonne vertébrale. 

 

Tumeur spinale

 

Une tumeur spinale correspond à une croissance anormale des cellules dans ou proche de la colonne vertébrale. Cette tumeur peut entraîner des troubles neurologiques graves, des faiblesses dans les membres ainsi que des engourdissements. Ce type de tumeur provient des os ou des tissus autour de la colonne vertébrale ou des nerfs. 

 

III - Que faire en cas de mal de dos grave ?

 

Plusieurs etudes montrent que le renforcement des muscles du dos permet de soulager et de preveir la douleur du mal de dos. 

Pour des solutions douces et efficaces pour soulager votre mal de dos n’hesitez pas à consulter nos articles :

En cas de mal de dos grave, il est important de réagir le plus rapidement possible afin d’éviter toute aggravation. En premier temps, nous vous conseillons de consulter un spécialiste afin d’obtenir un diagnostic précis sur votre condition. 

 

Obtenir un rendez-vous avec un spécialiste tel qu’un chiropraticien, un physiatre ou physiothérapeute peut prendre du temps, c’est pourquoi nous vous recommandons de vous reposer et d'éviter toute activité inappropriée en attendant votre consultation médicale. Vous pouvez prendre des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens afin de soulager la douleur ou appliquer de la glace afin de réduire l’inflammation. Certains exercices doux recommandés par des professionnels peuvent aussi contribuer à prévenir les douleurs.

 

Finalement pour savoir si votre mal de dos est grave il suffit d’écouter votre corps afin de détecter les symptômes qui indiquent un mal de dos grave, tel que la fièvre, une douleur sous votre nuque, des troubles de la vessie, ou des picotements ou engourdissement des membres. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, vous devez consulter un professionnel de la santé le plus rapidement possible afin de prévenir toute aggravation de votre condition.

 

FAQ : Comment savoir si un mal de dos est grave ? Toutes les réponses à vos questions.

 

  • Comment savoir si un mal de dos est grave ?

 

    • Pour savoir si un mal de dos est grave, il faut se baser sur l’intensité de la douleur ainsi que sur les symptômes qui l’accompagnent, tel que des difficultés à faire des mouvements, de la fièvre, des troubles de la vessie, des sensations d’engourdissement ou de picotement. 

 

  • Que signifie la présence de douleur sous la nuque ?

 

    • La douleur sous la nuque peut être due à une tension musculaire, une mauvaise posture ou des problèmes comme une hernie discale. Si ça dure longtemps ou si ça s'aggrave, parlez-en à un médecin.

 

  • Quand la douleur dorsale accompagnée de picotements ou d'engourdissements dans les membres devient-elle préoccupante ?

 

    • Si ces symptômes ne disparaissent pas ou que vous avez du mal à effectuer des mouvements avec vos membres, cela devient préoccupant et peut indiquer un problème de nerfs. 

 

  • Quels sont les dangers potentiels associés aux troubles de la vessie ou des intestins en cas de douleur dorsale ?

 

  • Les dangers potentiels associés aux troubles de la vessie ou des intestins en cas de mal de dos grave, sont la contraction d’une maladie grave tel que une hernie discale, 

 

  • une blessure grave à la colonne vertébrale, ou une tumeur. Toutes ces maladies sont dues à une forte compression des nerfs ou de la moelle épinière et peuvent entraîner une paralysie des membres.

 

  • Comment distinguer une douleur dorsale ordinaire d'une douleur dorsale associée à la fièvre ?

 

  • Si vous avez de la fièvre en plus de votre mal de dos pendant plusieurs jours, cela peut indiquer un mal de dos grave et cacher une infection.